Xinhua Silk Road : Kunming encourage assidûment le développement d’un centre régional international

PÉKIN, 25 septembre 2019 /PRNewswire/ — Kunming, capitale de la province de Yunnan, située au sud-ouest de la Chine, s’est progressivement transformée en centre régional international grâce à la rapide évolution économique et sociale qu’elle a connue ses 70 dernières années.

Kunming a amélioré sans relâche son ouverture, contribuant ainsi activement à l’avancement de l’initiative « la Ceinture et la Route ». La ville a noué des relations commerciales avec 203 pays et régions, et attiré les investissements de 98 des 500 plus grandes entreprises du monde. En 2018, la valeur totale des exportations de la ville se montait à 13,12 milliards de dollars américains.

De 1952 à 2018, le PIB de Kunming est passé de 156 millions de yuans à 520,6 milliards de yuans, soit une valeur 543 fois plus grande, et le PIB par habitant a dépassé les 10 000 dollars américains. Les recettes budgétaires générales de la ville ont augmenté, passant de 366 millions de yuans en 1978 à 59,563 milliards de yuans en 2018, soit 162,7 fois plus. La structure industrielle de la ville a été progressivement améliorée, avec une révision de la contribution des secteurs primaire, secondaire et tertiaire au PIB, qui est passée de 39:34:27 en 1952 à 4.3:38.4:57.3 en 2018.

Pour ce qui concerne l’urbanisation, la zone urbaine de Kunming s’est étendue, passant de 7,8 kilomètres carrés en 1949, au moment de la création de la République populaire de Chine, à 416 kilomètres carrés actuellement, soit une multiplication par 52,3. À l’heure actuelle, les résidents urbains représentent 72,9 pour cent des résidents permanents de la ville, contre seulement 29,5 pour cent en 1978.

En termes de transport, le taux de couverture du réseau de bus urbains de Kunming a atteint 79 pour cent, la ville se classant ainsi deuxième des villes chinoises. Le kilométrage ferroviaire urbain de la ville s’élève à 88,76 kilomètres et le kilométrage de voie express à 766 kilomètres. La mise en service de l’aéroport international de Kunming Changshui en 2012 a permis de renforcer encore la fonction de pôle de transport de la ville.

Également connue sous le nom de « Spring City » ou « Ville du printemps », Kunming s’est fermement engagée en faveur d’un développement vert et a prêté une très grande attention au concept de civilisation écologique. En 2018, le taux de couverture forestière de la ville avait atteint 49,57 pour cent, et la surface des espaces verts publics par habitant était trois fois plus importante qu’en 1952. La qualité de l’eau du lac Dianchi, autrefois l’un des plus pollués de Chine, avait atteint le degré IV en 2018, le meilleur niveau de ces 30 dernières années.

Pour consulter le lien original : https://en.imsilkroad.com/p/308507.html

SOURCE Xinhua Silk Road Information Service

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *